Open Site Navigation

FR | EN | BR 

La donnée, atout clé des Marques & Enseignes pour optimiser les stocks résiduels



L'interdiction de destruction des stocks de produits non-périssables : une loi qui change la donne


En imposant la non-destruction des stocks de produits non-périssables, la loi anti-gaspillage du 1er janvier 2022 place la refonte des modèles marchands et l’optimisation des stocks résiduels au cœur des préoccupations des marques et enseignes.

Si ces dernières ont apporté des premiers éléments de réponse via des solutions de consommation circulaire, elles devront s’attaquer à l’origine même du problème -la surproduction- pour répondre pleinement aux enjeux écologiques, logistiques et financiers portés par les stocks résiduels.


Au-delà de l’application de la loi, c’est une véritable transformation en profondeur des modèles qui attend les acteurs de la filière pour répondre au triptyque :

Quel produit ? Quand ? Et où ?



La donnée pour objectiver, calibrer et mieux acheter


Pour répondre à cette équation, la donnée est essentielle. En objectivant les intuitions des équipes terrain, les modèles statistiques permettent la transition d’un modèle centré sur les volumes à une nouvelle équation de création de valeur, et se traduisent par une meilleure maîtrise de la structuration de l’offre avec des achats calibrés sur la demande. Ils offrent également des outils pour "mieux acheter" et sortir de la logique d'achat au minimum de quantité pour une logique d'achat au potentiel.





Applicable à tous les acteurs du secteur, la transformation du modèle marchandise par la donnée implique également une transformation des pratiques métiers des équipes Offre, Gestion, Achats « amplifiées » par la data. L’expérience nous montre qu’une transformation culturelle des équipes est essentielle.


Découvrez nos convictions et notre approche d’optimisation des stocks résiduels Kea - Veltys




Céline Choain

Partner Kea & Partners

Email I Linkedin


Nicolas Dupuis

Partner Veltys

Linkedin


171 vues