Open Site Navigation

FR | EN | BR 

Les nouveaux modèles économiques de la mode



Comment réinventer les modèles économiques de la mode... et renouer avec la croissance ?


Kea co-signe avec l’Institut Français de la Mode une étude incontournable, reconnue par tous les acteurs de la filière.

Issu d’une initiative collective de l’ensemble des fédérations de la mode, sous l’impulsion du DEFI La Mode de France, ce rapport invite à dépasser la sidération provoquée par la crise du Covid et à composer avec la profonde mutation du secteur.

Pour la seconde fois depuis le début du millénaire, l’économie mondiale fait face à une crise d’une gravité inédite comparée à celle de 2008-2009. L’impact du Covid-19, encore difficile à circonscrire à ce stade, sidère déjà par son ampleur. Il peut sembler vain de chercher des références historiques dans les précédentes crises économiques ou sanitaires : la nature du choc est différente en ce qu’elle combine à un degré aigu des problématiques jusqu’ici séparées dont les effets néfastes se renforcent mutuellement.

Le secteur de la mode est, peut-être plus que d’autres, capable de prendre à bras le corps sa réinvention et d’impulser des changements désormais inéluctables. La mode, constamment appelée à renouveler ses manières de faire, ne saurait faire l’économie d’une mutation profonde. Elle y est préparée car la quête de sens, qui conduisait un nombre de plus en plus grand d’observateurs à appeler à une remise à plat du système de la mode, est déjà bien ancrée dans les esprits, particulièrement au sein des jeunes générations.


Les enseignements pour cette industrie qui pèse en France plus de 154 milliards de chiffre d’affaires de l’amont à l’aval :


#1 : Des prérequis pour tous

  • Singularité de la proposition de valeur

  • Clarté de la cible clients

  • Brand content, au-delà du produit

  • Activation d’une stratégie RSE

  • Capacité à s’ouvrir sur l’international

  • Excellence opérationnelleet KPI de suivi

  • Animation de la relation client


#2 : 5 thèmes à explorer

  • Culture et dynamique de transformation

  • Refonte du modèle marchandise

  • Approche par la valeur client

  • RSE au coeur du modèle économique

  • Innovation et technologies dans la chaîne de valeur

#3 : Les caractéristiques transverses des modèles gagnants

  • Frugalité des dépenses marketing

  • Capacité à exploiter la data (clients, produits)

  • Modèles commerciaux hybridés

  • Appréhension des nouvelles dynamiques internationales (glocal vs mega cities)

  • Raison d’être portée par les équipes et claire pour les clients

  • Culture de l’innovation (produits, expérience clients, communications)

#4 : Des facteurs de résilience pour réussir post-Covid

  • Cohérence du modèle opérationnel avec la proposition de valeur

  • Gestion du cash vs gestion de l’EBITDA

  • Capacité à variabiliser les coûts

  • Accès à des sources de financement

  • Structure capitalistique avec un horizon long terme

  • Maturité digitale et e-commerce

  • Personnalité du dirigeant












Céline Choain

Partner

Email I Linkedin


Nadjarian

Senior Partner

Email I Linkedin



Sur le même sujet : Rapport de la Mission Interministérielle - Relocalisation & Mode Durable

238 vues