Kea & Partners - Partners for transformation

pourquoi devenir "Société à Mission" ?

 

Arnaud Gangloff, Président

Premier cabinet européen de conseil en stratégie à devenir « Société à Mission » [1], au sens de la loi PACTE, Kea & Partners se pose en précurseur, avec l’ambition d'oeuvrer à une économie souhaitable.
"Entreprendre les transformations pour une économie souhaitable'' telle est sa raison d'être.

 

En tant que consultants en stratégie, nous avons un rôle clé à jouer : à nous de convaincre les dirigeants qu’un nouveau modèle d’entreprise est possible. L’Europe – et la France en tête – a tous les atouts pour incarner une alternative durable et passer de la prise de conscience à la mise en action.

 

ÉCONOMIE SOUHAITABLE, RÉCONCILIANT PERFORMANCE ÉCONOMIQUE ET CONTRIBUTION AU COMMUN
La qualité de « Société à Mission » constitue le niveau de contribution le plus élevé inscrit dans la loi PACTE, bien au-delà de l’application stricte de la RSE. Suite au décret d’application paru le 3 janvier dernier, Kea & Partners franchit une nouvelle étape dans son développement en s’engageant à œuvrer pour une économie souhaitable, réconciliant performance économique et contribution (réelle) au commun. Plus qu’un amendement juridique, il s’agit d’une inflexion stratégique majeure pour le cabinet afin d’accélérer sa transformation en responsabilité ainsi que celle de ses clients, en réponse à la nécessaire réinvention des business models.

TRANSFORMATION RESPONSABLE
Kea & Partners ouvre aujourd’hui une nouvelle voie dans le secteur du conseil en sensibilisant les dirigeants aux enjeux de transformation responsable et en promouvant le bon équilibre entre performance et contribution au commun. A cette fin, Kea & Partners forme ses consultants à ouvrir le débat avec les dirigeants, conscients qu’au 21ème siècle leur rôle se doit d’évoluer. Pour preuve : 100% des salariés, 79% des managers et 67% des PDG estiment qu’ils doivent intégrer dans leurs décisions et projets la responsabilité sociale, sociétale et environnementale (étude Kea & Partners / Valpré, oct. 2019) et 84% des consommateurs attendent d’une marque qu’elle contribue à une société meilleure (Baromètre Brand’gagement, Tilt ideas, 2020).

Se transformer en responsabilité implique pour les entreprises d’innover dans 4 champs clés :

  • Conscience : appréhender les mutations du monde et les nouveaux enjeux de responsabilité
  • Pouvoir : redéfinir les rapports de force et l’exercice du pouvoir
  • Temps : œuvrer aujourd’hui pour un avenir souhaitable
  • Collectif : impliquer toutes les parties prenantes dans des écosystèmes intégrés

Contribuer au mieux commun en 4 cas clients :

  • Luxe : Accompagner le développement d’une organisation dédiée au sein d’une grande marque de mode pour porter les engagements définis en matière de responsabilité, en particulier dans le cadre du Fashion Pact, dont l’objectif est 100% d’énergies renouvelables dès 2030 et 0 émission de carbone à horizon 2050.
  • Services financiers : Au-delà de la nécessaire digitalisation des réseaux bancaires, privilégier - à la fermeture d’agences - le développement d’un réseau physique créateur de valeur auprès des clients et pour son territoire.
  • Industrie : Pour une entreprise textile, construire un plan stratégique responsable articulant développement des ventes et performance éco-responsable (éco-conception, choix des matières premières, repositionnement de l’offre…), tout en engageant les consommateurs dans cette évolution.
  • Santé : Pour un laboratoire pharmaceutique intervenant en Inde et en Afrique, concevoir un nouveau modèle d’accès aux soins pour les plus démunis grâce aux solutions digitales, conformément à l’objectif de l’OMS visant une couverture médicale universelle à horizon 2030.

 

ÊTRE SOCIETE A MISSION
Depuis sa création en 2001, Kea & Partners entreprend les transformations au service d’un capitalisme à visage humain, plaçant l’Homme au cœur de la création de valeur, ce qui en fait un acteur singulier du secteur du conseil en stratégie. Aujourd’hui, le cabinet réaffirme son positionnement d’acteur responsable et va un cran plus loin avec 3 engagements vis-à-vis :

  • Des clients : Guider les dirigeants et les entreprises vers une réussite durable, alliant performance et contribution au commun 
  • De son écosystème : Promouvoir l’innovation en matière de transformation responsable
  • De ses collaborateurs : Permettre à chacun d’être entrepreneur d’un monde en mutation

Un Comité de Mission vient enrichir la gouvernance de l’entreprise, composé de :

  • Bertrand Abauzit, Directeur Partage des Connaissances et Cohésion chez Saint-Gobain,
  • Cécile Bassot, Vice-Présidente de Femmes Business Angels,
  • Marine d’Allancé, membre d’une O.N.G environnementale,
  • Eric Dupont, Directeur Général Transformation et Développement durable de Chanel Mode,
  • Rodolphe Durand, Professeur à HEC Paris, Chaire "Joly Family Chair in Purposeful Leadership",
  • Martin Serralta, Directeur du Développement de l’Institut des Futurs Souhaitables
  • et en interne : Arnaud Gangloff, Président de Kea & Partners, David-Emmanuel Vivot, Senior Partner, et Solène Croguennec, Consultante Senior, et Benoît Gajdos, Senior Partner et Directeur Général de CO Conseil.

En complément, un organisme tiers indépendant sera nommé. Des indicateurs et outils garants de la matérialité de la Mission sont mis en place : un engagement personnel et professionnel signé par chaque Senior Partner de mettre en œuvre la Mission auprès des dirigeants, un guide de questionnement et d’interpellation sur projets, le développement d’offres innovantes en matière de responsabilité contributrices aux sciences de gestion, le suivi de la bonne exécution de la promesse consultant et l’encouragement d’initiatives entrepreneuriales portées par les consultants.  

 

« Le conseil responsable entre en résonance avec notre pratique singulière du métier depuis près de 20 ans, qui allie étroitement stratégie, culture et management pour transformer les entreprises. Aujourd’hui, nous engageons Kea & Partners un cran plus loin en affirmant notre volonté d’œuvrer à une économie souhaitable, qui réconcilie performance et bien commun » indique Arnaud Gangloff, PDG de Kea & Partners.

 

[1] Sur décision à l’unanimité de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 9 mars 2020, en attente de parution du Kbis, disponible prochainement sur infogreffe

[2] Plus de la moitié des consultants en sont actionnaires (avec un partnership ouvert dès 3 ans d’ancienneté au sein du cabinet) et la cession obligatoire des actions à 57 ans pour permettre aux nouvelles générations de s’approprier le patrimoine de l’entreprise et de co-construire son futur.

La transformation responsable by Kea

Close

Petite histoire de la responsabilité des entreprises

Close

La loi PACTE fait confiance à l'intelligence des dirigeants

Close