Kea & Partners - Partners for transformation

micro-assurance : une stratégie profitable pour les assureurs

 

Yves Pizay, Senior Partner en charge de la practice Assurance

LA MICRO-ASSURANCE : UN OCÉAN BLEU À EXPLORER ?

85% de la population dans les marchés émergents n’a jamais souscrit à un contrat d’assurance, soit 4 milliards d’individus. Cela représente, selon SwissRe, un marché de 40 milliards de dollars, encore largement inexploité par les assureurs. Un océan bleu en période de recherche de relais de croissance ?

Certains acteurs ont compris, il y a bien longtemps, l’intérêt économique et social de cibler ce segment. A cet égard, la réputation des micro-crédits n’est plus à faire. Le Prix Nobel de la Paix, Mohammad Yunus, « banquier des pauvres », a développé dès 1976 un modèle d’affaires pour éliminer la pauvreté et permettre l’émancipation économique des populations rurales. Ces micro-crédits ont également été couplés à des micro-assurances pour prévenir le risque de défaut de paiement.

Plus récemment, des assureurs ont également investi ce segment en devenant les partenaires du développement économique des populations émergentes. AXA est un précurseur, tout comme Allianz qui publie d’ailleurs un rapport financier sur son activité de micro-assurance. Allianz affiche ainsi une croissance à deux chiffres, avec 31% de hausse des primes émises brutes entre 2013 et 2017, pour atteindre 256 millions d’euros, et une augmentation du nombre d’assurés de 22% atteignant 58,7 millions.

Si Allianz et AXA se sont lancés, c’est qu’ils ont déjà pris la pleine mesure du relais de croissance que constitue ce marché. Leur raisonnement : être présent aujourd’hui pour être présent demain, lorsque les clients de la classe émergente basculeront durablement dans la classe moyenne. Ils pourront monter en gamme dans l’achat de produits plus sophistiqués et surtout à primes plus importantes. La micro-assurance devient alors un enjeu stratégique dans une vision long-terme, nationale et internationale.

  • CRÉATIVITÉ ET AGILITÉ, DEUX MOTS D’ORDRE POUR ABORDER LE MARCHÉ
  • MICRO-ASSURANCE : QUESTION DE CULTURE ?
  • L'EUROPE, UN MARCHÉ ÉGALEMENT !
  • MICRO-ASSURANCE POUR MACRO-GAIN ?

>>> A DECOUVRIR ICI <<<

ASSUREURS : RÉUSSIR DANS L'INCERTITUDE...

Close

Vers une incursion d'Amazon dans l'assurance ?

Close

Santé en Chine : reportage en 7 épisodes

Close

Accédez à votre espace My Kea

Espace My Kea