Kea & Partners - Partners for transformation

Economie collaborative
& valeur environnementale DES PLATEFORMES

 

Bertrand Dimont, Directeur

L’ECONOMIE DU PARTAGE AU SERVICE DE L'INTERET GENERAL : OUI MAIS SOUS CONDITIONS !

Une plateforme responsable, c’est possible ? : le chantier lancé par le think tank Entreprises & Progrès, que Kea coparraine avec Steelcase, vise à répondre à la question centrale du partage de la valeur – économique, sociale, environnementale – par les plateformes numériques. Le 8 janvier, la cinquième séquence s’est concentrée sur cette dimension environnementale des plateformes, avec l’éclairage d’Élisabeth Laville - Fondatrice et Directrice d’Utopies.

Dans l’économie du partage, il existe de multiples types de plateformes selon leur objet (hébergement, voiture, transport, services ou biens…) ou selon des finalités économiques diversifiées (entraide, partage des coûts, amortissement d’un bien, professionnalisation...). Cette variété rend difficile pour le législateur de se déterminer quant à leur finalité et quant à la fiscalité à appliquer, d’autant plus que certaines se positionnent sur plusieurs modèles.

Source : Heetch, L’Express

Il existe une confusion entre les économies du partage, les économies collaboratives, l’économie sociale et solidaire, voire la Green Economy, qui sont souvent indifférenciés, comme si elles se valaient toutes. Pour autant, l’économie collaborative ne fonctionne pas nécessairement avec des modes de management collaboratifs et peut même générer du profit[1] tandis que l’économie sociale et solidaire n’est pas nécessairement verte. Cette ambiguïté entretenue permet de développer l’attractivité de ces secteurs, en particulier auprès des jeunes diplômés. On retrouve ce même débat avec les start-ups qui sont souvent perçues comme nécessairement vertes.

[1] L’économie collaborative peut avoir pour but le profit et générer des entreprises capitalistes classiques. C’est le cas des plus populaires et des plus grandes aujourd’hui, Airbnb, Uber, Blablacar, avec de gigantesques valorisations comme 25 milliards de dollars pour Airbnb.

 

>>> RETROUVEZ L'INTÉGRALITÉ DE L'IDÉE FORCE EN PDF EN CLIQUANT ICI : Economie collaborative & valeur environnementale

LES IDÉES FORCES PARUES
> Le terrain de jeu et les enjeux de société
L'hybridation du travail
> Alibaba ou la révolution de la confiance
> Quel statut pour les travailleurs indépendants ?
> Le casse-tête d'une fiscalité juste
Le défi de légiférer à l'ére des plateformes

 

>>> DECOUVREZ LA PUBLICATION DE SYNTHESE : "LA RESPONSABILITE, LE DEFI DES PLATEFORMES" 

Pour les découvrir, abonnez-vous à notre page LinkedIn et suivez-nous sur Twitter !