Kea & Partners - Partners for transformation
Philippe joubrel innovation managériale kea

3 concepts de RSE mis à l'honneur au Zermatt Summit

 

Philippe Joubrel


L'innovation managériale vue par Arnaud Gangloff

Découvrez la synthèse du Zermatt Summit

Close

Kea, acteur de la société ? la preuve !

Close

"Nous sommes sur une bicyclette folle qui va vers un ravin et nous ne pouvons l’arrêter… mais nous pouvons en changer la direction". C’est par cette interpellation que Jean Staune a donné, devant une centaine de participants, le ton des débats de la première journée du Zermatt Summit – Mini Davos du management – auquel Kea & Partners a participé.

Plusieurs acteurs-clés du monde économique et sociétal y ont pris la parole pour présenter les clés et outils permettant de donner corps à ce changement de direction déjà enclenché par certains dirigeants d’entreprise et en ligne directe avec les engagements pris par Kea vis-à-vis de ses clients et collaborateurs.
Günter Pauli, Guibert Del Marmol ou encore Navi Rajdou ont démontré l’extraordinaire potentiel de développement que renferment l’innovation frugale, le concept de "Bio-inspiré" et celui d’"économie bleue", encore trop souvent relégués au second rang.

Les promesses de l’"économie bleue" de Günter Pauli
Le "Steve Jobs du développement durable" alias Günter Pauli, a livré ses convictions autour de l’"économie bleue" : ce qui est vertueux pour la planète et la société peut et doit être compétitif, contrairement à l’idée communément admise sur l’écologie.
Sa démarche, basée sur une approche systémique et holistique, articulée autour de l’idée-force selon laquelle "la nature n’a pas de poubelle" est d’ores et déjà couronnée de succès : plus de 200 projets, ayant conduit à la création de 3 millions d’emplois et généré 5 milliards d’euros, ont déjà été menés !

La thèse de Guibert Del Marmol : la nature nous aide à trouver des solutions en étant "bio-inspirés"
Guibert Del Marmol, ancien dirigeant d’entreprise aujourd’hui auteur et conférencier, a présenté son modèle d’économie régénératrice, visant à réconcilier économie, écologie et quête de sens.
4 piliers forment le cœur de son concept "Bio-inspiré" : le local, le collaboratif, le fonctionnel et le circulaire. Pour l’auteur, l’unique observation de la nature et de son génie peut suffire à être inspiré car celle-ci nous offre tous les moyens, clés en mains, pour résoudre nos problèmes économiques et sociétaux endémiques.

Se libérer des "Best Practices" avec l’innovation frugale de Navi Radjou
Navi Radjou, développeur de renommée internationale du concept d’"innovation frugale" a démontré comment créer plus de valeur avec moins de ressources – tout en mettant en garde contre l’apparente simplicité et accessibilité de ce principe. Il invite notamment les entreprises occidentales, qui souhaiteraient construire autour de cette notion, à se libérer du carcan des "Best practices".
Kelvin Doe, véritable génie de 14 ans originaire du Sierra-Leone, a brillamment témoigné de la réalité de ce concept, lui qui est l’inventeur d’un émetteur radio et d’une batterie, tous les deux conçus à partir de déchets électroniques amassés aux abords de son village. L’innovation frugale dans son illustration la plus étincelante !

 

Ces 3 concepts, de même que l’intégralité des interventions du Zermatt Summit vont dans le sens des travaux d’innovation portés de longue date par Kea.

Le sommet a renforcé la certitude profondément ancrée chez Kea & Partners que la RSE et le développement durable ont, et auront de plus en plus, un impact significatif sur la performance économique et le développement même de l’entreprise. La responsabilité a toujours été à l’épicentre de notre raison d’être, comme en atteste notre engagement dans la création de notre société sœur, CO, cabinet de conseil en stratégie non profit au service de l’intérêt général.

C’est pourquoi nous intégrons les enjeux de RSE dans notre pratique de consultant, afin d’aider les dirigeants à penser aussi bien la stratégie de leur entreprise, à définir l’offre de produits ou services, à adapter l’organisation et les manières de faire, qu’à repenser les modes de management ou à inventer un nouveau mode de relation avec la société.

Le numéro 21 de La Revue de Kea & Partners est dédié à l'Entreprise Responsable et se fait l'écho de notre démarche en la matière.
>>> Extrait : "[…] le dirigeant a le choix entre deux postures : soit il vise un compromis pour concilier au mieux les impératifs économiques, environnementaux, sociaux et sociétaux, dans une vision « désencastrée » de l’entreprise, afin de cohabiter au mieux avec la société ; soit il cherche plus radicalement à placer l’entreprise au centre de la société et de la biosphère, avec comme impératif d’en assurer la pérennité".