Kea & Partners - Partners for transformation

Métier du conseil :

disruptons-nous nous-mêmes

 

Arnaud Gangloff, Président

+6%
Croissance du marché du conseil en stratégie et management en 2015 (Consult'in France)

Pourquoi Kea se projette à 10 ans : "Le projet Kea 20 ans"

Close

"De l’utilité économique et sociale du consultant"

Close

Kea & Partners, un modèle de capitalisme responsable

Close

Le partnership est le moyen de transmettre notre ADN

Close

Avec la transformation numérique, les nouveaux entrants sur le marché du conseil menacent les entreprises installées. Il leur est impératif de se réinventer pour survivre.
 

Se réinventer ou disparaître, cette épée de Damoclès plane désormais sur toutes les entreprises, quels que soient leur taille ou leur secteur. Ce défi, nous aussi, consultants, devons le relever. Aujourd'hui, les plates-formes numériques, les modèles de conseil hybrides en éclosion, les fablabs appliqués au conseil, mais aussi les avancées technologiques décisives telles que le big data ou l'intelligence artificielle, sont autant de dispositifs concurrents donnant accès à des services d'experts en tous genres, en toute transparence et à des prix attractifs.

A l'accès illimité et gratuit sur la toile de nos savoir-faire, viennent s'ajouter de nouveaux entrants, comme les agences digitales, de communication ou de design, les « pure players » ou les entreprises elles-mêmes (avec leur propre service de conseil en interne), qui modifient, eux aussi, les marchés, les business et les usages.
 

Nouveau usages

Toutes ces nouvelles ruptures dans la création de valeur sont-elles pour autant des menaces ? La réponse est non, si l'on admet que nous sommes aussi disruptables. Car si l'ubérisation du métier de conseil auprès des directions générales - c'est bien de cela dont on parle - est une réalité, elle est, pour nous aussi, une opportunité.

Comme pour les secteurs traditionnels, transports, voyages, hôtels, restaurants... les big data, cloud, « bring your on device » et autres réseaux sociaux ne sont que les outils les plus visibles de cette transformation derrière lesquels se profilent de nouveaux modèles économiques, de nouveaux usages, de nouvelles cultures et de nouvelles opportunités d'optimisation des « process ». En avoir conscience, c'est se préparer à prendre une longueur d'avance.

 

Nouveau métier

Désormais, notre métier ne se limite plus à poser un diagnostic et à apporter des solutions pour améliorer le fonctionnement de l'entreprise ou de l'organisation, mais bien de décrypter avec les dirigeants les bouleversements à l'oeuvre pour prendre un temps d'avance et bâtir des programmes de transformation dans la durée.

Nous devons nous engager aux côtés de nos clients pour définir et mettre en oeuvre une stratégie, qui garantit à la fois la performance à court terme et la croissance de demain. C'est là que se mesure notre plus-value, sur cette capacité à articuler les différents horizons temporels.

Un savoir-faire qui s'avère doublement gagnant, si l'on associe à cette stratégie visionnaire, une démarche d'interdisciplinarité à l'épicentre de notre métier, partant du principe qu'ensemble on est plus performant. Car au coeur de notre métier, il y a les hommes, leurs talents, leurs intelligences individuelles et collectives créatrices de valeur, leur sens de l'engagement et leur capacité à collaborer étroitement ensemble pour construire avec agilité le futur des entreprises.

Or cette fertilisation croisée, si créatrice de valeur, est totalement absente des prestations proposées par les plateformes d'experts ou autres formes alternatives de conseil. Pourtant nous le savons, en son absence, le sol s'appauvrit et les récoltes diminuent.
 

Nouvelle mission

Qu'il s'agisse de transition numérique, déjà en marche mais pas complètement aboutie, de globalisation des marchés, où il reste presque sinon tout à faire notamment pour les PME françaises, ou de RSE, qui se révèle être un puissant levier de performance, notre mission est de relever ces défis avec les dirigeants. Il est de notre responsabilité de les aider à concilier ces trois facteurs de rupture et à transformer leurs entreprises. Car c'est ainsi qu'elles pourront résister à la puissance des Gafam et des licornes.

Dans un avenir incertain et volatil, il y a tout lieu de penser que la stratégie est plus importante que jamais. Alors que l'information est toujours plus disponible, les technologies de plus en plus accessibles, il y a des temps de décision stratégique à ne pas manquer. Le sujet n'est donc pas l'accès aux données mais bien celui du choix, de l'engagement et de la transformation.

Et ce chantier de stratégie vient à peine de commencer. Dans le tableau de bord européen de l'innovation, les entreprises françaises n'appartiennent encore qu'au groupe des pays suiveurs. Nous pouvons les aider à faire beaucoup mieux. La légitimité d'un cabinet de conseil en stratégie se construit jour après jour à travers son histoire et ses expériences. Et le conseil dans lequel nous nous projetons a toute sa place.

Tribune publiée dans LesEchos.fr

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le conseil

Close

Accédez à votre espace My Kea

Espace My Kea