Kea & Partners - Partners for transformation

 

La diversité du métier

de consultant chez Kea ?

Une vraie richesse !

 

Laura, Manager, ESSEC

Regards croisés de consultants : 

Kea raconté par Marie et Armand

Benoît,

Consultant, ESSEC

Clarisse,

Consultant Senior, ESCP Europe

Adrien,

Consultant Senior, CentraleSupélec

 

Consultants,

reflets de notre

singularité

Close

Armand,

Manager, HEC

Bruno,

Senior Partner, Mines Paristech

Thibaut,

Directeur, HEC

Clément,

Directeur, Mines Saint-Etienne

 

Nous recherchons

en ce moment...

Close

Une variété de problématiques à traiter, des enjeux sectoriels spécifiques à investiguer, des clients à différents stades de maturité avec qui travailler … une telle diversité dans le métier de consultant peut parfois intriguer !

A l’origine de mon grand plongeon dans le conseil, cette diversité restait néanmoins pour moi un paradoxe : comment s’assurer d’apporter de la valeur dans chaque contexte client ? En tant que jeunes consultant(e)s fraîchement diplômé(e)s, comment contribuer à délivrer une réponse efficace à des défis stratégiques si variés ?

Au fil des missions et des équipes projets, mes questions ont trouvé une réponse profondément ancrée dans le style et le mode de management défendus par Kea : dès ses premiers pas, chaque consultant joue un rôle clé auprès de ses clients. Cette contribution se consolide au rythme des projets, et prend différentes formes tout au long de notre parcours de consultant.

Donner de la perspective aux échanges
En termes de valeur apportée au client, c’est, selon moi, le 1er rôle du consultant junior !
Savoir restituer, structurer et mettre en regard les perceptions de chacun, permet d’apporter un point de départ, une base de réflexion commune sur le projet. Identifier les points de convergence, les sujets qui font débat, injecter des chiffres clés, formaliser les premières pistes de solutions évoquées et le plan d’actions associé, sont autant de rôles que nous jouons, consultants Kea, dès nos premières missions.

Construire des supports qui permettent une prise de décision
Construire un support facilitant l’appropriation, capable de faire réagir et de conduire à une prise de décision claire, comprise et partagée… C’est l’enjeu suivant du consultant, mais surtout une 2e étape vers sa prise de hauteur face aux différents sujets qu’il rencontre.
Au-delà d’une restitution organisée, on attendra de nous un jugement critique pour décortiquer le raisonnement, l’alimenter en contenus et étayer les options possibles, à travers une approche pédagogique et adaptée en fonction des cibles.
Chez Kea, le passage de ce premier cap est souvent rapide, car accéléré par le compagnonnage des plus expérimentés.

Être le « gardien du temple » et donner une vision 360°
Le périmètre d’un projet couvre généralement plusieurs chantiers associant bon nombre d’interlocuteurs. Contribuant souvent à l’ensemble de ces chantiers, le consultant Kea est capable de fournir une vision consolidée des avancées en cours et d’identifier d’éventuelles dépendances ou synergies entre eux.
Ce positionnement lui donne un rôle clé à jouer dans les différents points d’étape du projet. Dans le flot d’informations et de décisions prises, c’est à lui qu’incombe le rôle de référent, de donneur d’alerte si nécessaire et de challenge des clients, en cas d’écart par rapport à la trajectoire initialement définie.

Poser les bonnes questions
L’objectif n’est pas de tout comprendre, tout maîtriser tout de suite. Il est d’ailleurs peu probable, qu’en tant que jeune consultant, l’on maîtrise mieux le sujet que notre client, souvent installé dans son secteur et son métier depuis des années.
Mais alors, quelle valeur ajoutée lui proposer ?
Une réponse réside dans notre capacité à poser les bonnes questions ! Celles qui apportent un regard neuf et extérieur ; celles qui réinterrogent des routines ou postulats établis dans des contextes désormais révolus ; bref celles qui poussent le client dans des directions qu’il n’avait pas envisagées.
Souvent, notre absence d’implication directe dans l’entreprise, la possibilité de s’affranchir des contraintes internes, ou de jouer d’un certain côté « naïf », sont autant de sources de valeur dans le questionnement.

Co-construire avec le client
Pas de science infuse, encore moins de solutions qui marchent à tous les coups ! La promesse du conseil version Kea est une réponse partagée, adaptée, actionnable pour le client face aux défis qu’il rencontre.
Au cœur de cette philosophie, la co-construction présente de nombreuses vertus : construire une réponse appropriable, capitaliser sur l’expertise interne, la connaissance du contexte et du jeu d’acteurs, s’imprégner de la culture en place, mobiliser les équipes ou encore valoriser les singularités de l’entreprise en question.
Pour les consultants - du plus jeune au plus expérimenté - cette approche s’incarne par la formulation d’angles de réflexion et de méthodes sur lesquels construire avec ses clients. Au fil des itérations, c’est également un moyen de s’assurer que l’accompagnement proposé est en ligne avec les attentes du client et qu’il mènera à un résultat réellement mis en œuvre.

Donner l’inspiration
Dernière étape sur le chemin de la valeur du jeune consultant : dépasser la réponse à la question posée par le client pour insuffler une dynamique, mettre en mouvement les équipes et avoir de l’impact sur la façon de voir ou concevoir un projet et une démarche.
Comment ?
Au-delà du savoir accumulé au fil des missions, la recherche d’inspiration en interne (partage de projets passés ou réalisés par d’autres consultants) et en externe (ouverture à d’autres univers sectoriels, benchmark, veille, conférences, experts…) sont autant de façons de se renouveler soi-même avant même de renouveler sa valeur ajoutée à tous les niveaux : pratiques innovantes, nouvelles méthodes projets, idées détonantes sur le marché… Les sources d’inspiration pour nos clients sont partout !

Le passage d’une étape à l’autre pour le consultant chez Kea s’appuie sur un savant dosage d’ingrédients :

  • Un temps important dédié au compagnonnage des plus jeunes sur projet
  • Toutes les 6 semaines, du temps dédié au partage d’expérience, tous grades confondus
  • Une mise en déséquilibre des consultants, évaluée et définie en amont de chaque mission chez Kea. La prise en compte de la complexité ou de la dimension politique du sujet, du niveau de face-off client, du taux d’encadrement ou de l’ancienneté sont autant de critères qui permettent de staffer les consultants dans une logique d’évolution rapide
  • Une responsabilisation immédiate du consultant dès sa première mission, en interface avec les clients
  • Des formations accompagnant chacune des promotions de consultants vers l’étape d’après, et des outils à disposition de chacun sur lesquels s’appuyer

Autant de leviers qui permettent, finalement, de faire de cette diversité de sujets davantage une richesse qu’un obstacle à surmonter !

 

>>> Évoluer chez Kea