Kea & Partners - Partners for transformation

 

Les occasions ne manquent pas

pour nous permettre

d’entreprendre chez Kea !

 

Benoît, Consultant, ESSEC

 

Consultants,

reflets de notre

singularité

Close

Clarisse,

Consultant Senior, ESCP Europe

Regards croisés de consultants : 

Kea raconté par Marie et Armand

Adrien,

Consultant Senior, CentraleSupélec

 

Des Hommes, une aventure internationale 

Close

Laura,

Manager, ESSEC

Bruno,

Directeur, Mines Paristech

 

Nous recherchons

en ce moment...

Close

Voilà ce à quoi rimait pour moi le conseil il y a de cela 2 ans : "Une approche normée fonction des problématiques et des segments clients, un rôle de junior bien défini et sans prise d’initiative…"

Et pourtant c’est dans le conseil que je me suis lancé, et dans le conseil qu’aujourd’hui je m’épanouis. Mais pas dans n’importe quel cabinet !

Une discussion informelle avec un Kéiste m’a amené à postuler chez Kea. Comme bien d’autres consultants, il me faisait savoir que son cabinet prônait la liberté d’entreprendre. Formule banale dans bien des cas, mais, cette fois-ci, elle m’a interpellé et j’ai su que le conseil chez Kea pouvait être différent et bien plus attractif que ce à quoi je m’attendais !

Comment s’exprime chez Kea cette liberté d’entreprendre au quotidien ? Comment un junior consultant, sans expérience peut-il être force de proposition ? 

Entre contribution et prise d’initiative sur projet ou en interne, les occasions ne manquent pas pour vous permettre d’entreprendre chez Kea !

Entreprendre sur projet
Humble, disponible, simple, à l’écoute, voilà les qualités de nos chefs de projet chez Kea. Qualités qui les amènent à vous laisser libre d’être force de proposition sur projet.
« Vous avez une idée et elle vous semble faire sens pour le client, alors parlez-en à votre chef de projet et il sera le premier sponsor de votre idée. » Non seulement, il vous aiguillera dans l’application de cette idée mais il vous apportera aussi son savoir-faire et son expérience. J’ai pu l’expérimenter à plusieurs reprises :

  • Lors de ma première mission, le manque d’information rendait le marché difficile à apprécier. J’ai alors eu une idée de modélisation du marché, que j’ai pu partager avec mon chef de projet. L’idée l’a convaincu, il m’a alors permis de prendre le « lead » sur cette initiative et de travailler avec mes collègues à sa réalisation.
  • Tout récemment, c’est un stream complet de la mission qui m’a été confié, après avoir soumis une proposition d’approche et de méthodologie !

S’investir dans les communautés et sur des projets internes
La prise d’initiative ne se limite pas simplement à la vie sur projet, bien au contraire, Kea regorge au quotidien d’opportunités !
Mon implication dans la communauté Smart Data en est un premier exemple. En quelques mots, les communautés de savoir-faire sont des communautés de réflexion sur un sujet donné pour développer le business Kea ou pour nourrir les autres consultants. Rejoindre une communauté se fait sur la base du volontariat et le niveau d’implication est adaptable. Personnellement, au sein de la communauté Data, j’ai eu l’occasion de :

  • Contribuer à l’intégration de Veltys, cabinet de conseil spécialisé en data, avec qui nous avons signé un partenariat stratégique en mars 2018.
  • Construire et animer des petits-déjeuners à thème pour les Kéistes, comme sur la blockchain ou l’IOT par exemple.
  • Participer à des évènements clients sur le thème de la Data.
  • Ecrire des offres Data…

Cette liberté d’entreprendre en interne s’exprime aussi pour moi par la prise en charge de l’équipe de football Kea. Loin du métier de consultant, ce rôle me permet de contribuer à renforcer les liens entre Kéistes, puisque j’organise des « Five » tous les mois afin de nous détendre entre collègues. En 2018, nous nous sommes aussi joints pour la première fois aux membres footeux de The Transformation Alliance pour concourir ensemble à la Munich Consulting Cup. Une belle occasion de renforcer l’Alliance et d’apprendre à connaître davantage nos collègues allemands, anglais et italiens !

Construire son propre parcours
Enfin, cette prise d’initiative se traduit également dans la manière dont chacun peut agir pour construire son parcours chez Kea. Vous souhaitez partir à l’étranger ? Intégrer une Skill ? Participer à un type de mission donné ? … tous les champs du possible vous sont ouverts si vous vous en donnez les moyens !

Pour ma part, je souhaitais participer à la croissance de Kea à l’international et dans le secteur des Opérations. Je me suis donc rapproché de mon Manager référent mais aussi des différents Senior Partners en charge de ces sujets. Toujours à l’écoute de nos projets, j’ai pu leur faire part de ma volonté d’évoluer sur des missions à l’étranger ou dans l’industrie et également de mon envie de contribuer au développement de notre hub Kea Africa. Alors que ce projet personnel est encore en train de se construire, je suis persuadé qu’il ne tardera pas à se réaliser. Affaire à suivre !

 

>>> Découvrez "Les Opérations du Futur" l'une de nos dernières publications

>>> Évoluer chez Kea